TÉLÉCHARGER DTR ALGERIE GRATUIT

C 41 Groupe de Communes 1: Relation entre les déperditions du logement et les déperditions des volumes 2. Toutes les communes autres que celles figurant au groupe de communes 1 D 12 Groupe de Communes 1: Membres du Groupe Technique Spécialisé: B 25 Groupe de Communes 1: Cas des circulations communes 3. Le 18 Mai pages.

Nom: dtr algerie gratuit
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 68.36 MBytes

Cas des locaux tertiaires 3. Cas des circulations communes Les valeurs du coefficient Tau dans le cas des circulations communes sont données dans le tableau ci- après. Les calculs sont menés avec au moins trois chiffres significatifs. Limites du calcul Les parois vitrées visées dans ce DTR sont celles dont les menuiseries sont en bois, ou métalliques, de fabrication courante. C 06 Groupe de Communes 1:

Skip to main content. Log In Sign Up. Membres du Groupe Technique Spécialisé: Chef de Département, CTC. Le présent arrêté sera publié au Journal Officiel de la Alegrie Algérienne Démocratique et populaire. Les méthodes de calculs présentées dans ce DTR sont des méthodes simples, testées par ailleurs, grayuit en principe pour trouver des solutions techniques admissibles.

Ces documents prendront en compte les dispositions relatives: Le présent DTR est complété par un fascicule contenant des exemples de calculs avec leurs solutions. Précision des données, des calculs, et des résultats 1. Limites du calcul 2. Convention de température 2.

Bases de calcul et exigences 1. Relation entre les déperditions du logement et les déperditions des volumes 3. Calcul des déperditions de référence 4. Xlgerie de base totales 4. Déperditions de base pour un volume 4. Température intérieure de base 4.

Température extérieure de base 5. Calcul de la puissance de chauffage 5. Répartition de la puissance de chauffage 6. Calcul dynamique Chapitre 3: Déperditions surfaciques par transmission à travers les parois 1.

Paroi séparant deux ambiances à la même température 2. Principes de calcul 3.

Limites du calcul 4. Portes particulières Chapitre 4: Déperditions à travers les ponts thermiques 1.

dtr algerie gratuit

Limite de la méthode simplifiée 3. Types de liaisons 3. Limite de la méthode 3. Types de parois 3. Liaison entre un mur et une menuiserie 4. Liaison entre deux parois extérieures 4. Liaison entre une paroi extérieure et une paroi intérieure 4. Liaison de deux parois extérieures par une ossature métallique 4.

Tableaux de valeurs Chapitre 5: Déperditions par transmission à travers les parois en contact avec le sol 1. Types de parois 1. Principes de la méthode 2. Plancher haut enterré 2.

  TÉLÉCHARGER DRIVER EPSON ACULASER C4200

Plancher bas et mur enterré 3. Planchers bas sur terre-plein ou enterrés 3. Déperditions à travers les parois en contact avec des locaux non chauffés 1. Formule de calcul 3. Cas des circulations communes 3. Cas des combles 3. Cas des vides sanitaires 3.

dtr algerie gratuit

Cas des sous-sols 3. Cas des locaux tertiaires 3. Débit spécifique de ventilation 2. Débit supplémentaire par infiltrations dues au vent 3. Caractéristiques thermophysiques des matériaux homogènes Annexe 3: Caractéristiques thermophysiques des matériaux hétérogènes Annexe 4: Exemple de calcul Annexe 5: Un logement peut être considéré comme un local unique ou comme un groupe de locaux.

: DOCUMENT TECHNIQUE REGLEMENTAIRE D.T.R

La précision des données est indiquée dans le tableau 1. Les données concernant les parois verticales, les ouvrants, les planchers et les murs enterrés doivent être déterminées selon la procédure décrite ci-après.

Les calculs sont menés avec au moins trois chiffres significatifs.

dtr algerie gratuit

Les déperditions etr base sont données à 10 W près. Limites du calcul Les déperditions calorifiques sont calculées en régime stationnaire et indépendamment du système de chauffage. Les valeurs retenues sont: Par convection et rayonnement, une paroi échange de la chaleur avec les deux milieux séparés par la paroi.

Paroi en contact avec: Méthodologie Sur la base du dossier technique, le concepteur doit effectuer les opérations suivantes: Un local peut être divisé en plusieurs volumes thermiques. Relation entre les déperditions du logement et les déperditions des volumes 2. Vérification réglementaire Les déperditions par transmission DT du logement doivent vérifier: Calcul des déperditions de référence Les déperditions de référence Dréf sont calculées par la formule suivante: Elles concernent respectivement S1 la toiture, S2 le plancher bas, y compris les planchers bas sur locaux non chauffés, S3 les murs, S4 les portes, S5 algerke fenêtres et les portes-fenêtres.

Ils dépendent de la nature du logement et de la zone climatique cf. Les coefficients a, b, c, d et e correspondent en fait à des coefficients K globaux cf. Pour cela, on doit prendre en compte un écart de température entre les ambiances intérieure et extérieure, dit écart de température de base. Déperditions de base totales Les déperditions de base totales pour un local DB, contenant plusieurs volumes thermiques, ont pour expression: Déperditions de base pour un volume Les déperditions de base pour un volume thermique DB i ont pour expression: Sauf spécifications particulières, on prendra les valeurs suivantes de la température intérieure de base: Dans le cas où des vtr ne sont pas chauffés en continu, ils doivent être considérés comme des gratukt non chauffés cf.

Température extérieure de base 4. La température extérieure de base est une température telle que les températures minimales quotidiennes ne lui sont inférieures que cinq jours par an. On utilise donc une température extérieure de référence, dite température extérieure de base.

  TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT KISMET POUR WINDOWS 7 GRATUIT

Valeur minimale La puissance totale de chauffage installée pour un logement ne doit pas être inférieure aux déperditions de base du même logement. La puissance de chauffage Q nécessaire pour un logement est donnée par: Le coefficient cin est appliqué aux seules déperditions par transmission.

DOCUMENT TECHNIQUE REGLEMENTAIRE D.T.R

Le coefficient cin prend les valeurs suivantes: Le algefie des masses Mext et Mint doit être bratuit, soit en utilisant les masses volumiques données en annexes 2 et 3, soit en utilisant les conventions adoptées en calcul de structure cf.

Le coefficient cr prend les valeurs suivantes: Répartition de la puissance de chauffage Le surplus de puissance provenant des coefficients cin et cr devra être réparti au niveau des différents volumes thermiques proportionnellement aux déperditions de base DB i calculées pour chacun des volumes.

La méthode dynamique doit prendre en compte, au moins, la température extérieure et le rayonnement solaire. Les données correspondantes introduites pour le calcul doivent être au minimum horaires au moins une donnée par algegie.

Dans le cas où certaines données climatiques sont manquantes, il est possible de procéder à des interpolations linéaires. Calcul dynamique Les étapes suivantes doivent être suivies: Les cas suivants peuvent se présenter: Paroi séparant deux ambiances à la même température 1.

Dans le cas où une paroi sépare deux algfrie chauffées à la même température, les déperditions par algsrie à travers cette paroi sont considérées nulles. Si la paroi est homogène sur toute sa surface, le coefficient Grathit à utiliser est celui calculé pour la partie courante. Si la paroi est hétérogène, le coefficient K à utiliser dans les calculs est le coefficient K moyen de la paroi Kmoy.

Celui-ci est donné par formule ci-après: La méthode de calcul consiste en fait à décomposer la paroi en éléments homogènes dont on sait calculer le coefficient K. Le coefficient K est donné par la formule suivante: Limites du calcul Les parois vitrées visées dans ce DTR sont celles dont les menuiseries sont en bois, ou métalliques, de fabrication courante.